Bandeau
Académie de Lyon, Arts plastiques
Slogan du site
Descriptif du site
Les logiciels pour le mapping vidéo
Article mis en ligne le 3 juillet 2018

par Patrick Orsini
logo imprimer

Voici quelques logiciels pour pratiquer le mapping vidéo :

HeavyM : c’est le logiciel qui a été utilisé pour le stage de formation de l’année dernière, il a encore évolué et les conditions d’utilisation ont changé. On peut maintenant l’utiliser avec toutes ses fonctionnalités, gratuitement pendant 15 jours. Le fonctionnement précédent permettait de l’utiliser gratuitement sans limite de temps mais avec peu de fonctionnalités. Des licences pour un mois sont disponibles à 19 euros. La société qui édite le logiciel accepte les paiements par mandat administratif et peut accorder des réductions pour les établissements scolaires, il faut demander.
En plus de permettre la pratique du vidéo mapping il comporte des fonctionnalités intéressantes au niveau de l’interaction avec le son.
De nombreux tutoriaux en français sont disponibles sur le site.
Le logiciel est assez facile d’accès, je l’ai utilisé plusieurs fois avec des élèves (6e et 4e) sans problème. Existe pour Windows et Mac.
Accéder au site

MapMap : logiciel entièrement gratuit et open source. Très simple d’utilisation mais avec des fonctionnalités limitées par rapport à HeavyM. Pas encore testé avec des élèves.
Accéder au site

PaintingWithLigth : logiciel existant pour les systèmes Windows et Mac. Utilisable en mode démo sans limite de temps mais avec un « watermark » sur les fichiers sauvegardés. Il permet la pratique du mapping vidéo avec des outils qu’on ne trouve pas sur d’autres logiciels. En plus du mapping c’est un logiciel qui peut également être considéré comme un logiciel de « peinture vidéo ». On peut effectivement travailler une image avec des outils de type « peinture numérique » mais où la couleur est remplacée par de la vidéo et avec une facilité déconcertante. Le fichier obtenu peut être sauvegardé en tant que vidéo.
Accéder au site

Le mapping vidéo sur tablette :

Optoma video mapper (anciennement Dynamapper) : l’application n’est pas gratuite mais coûte 4,99 euros. Je vais profiter de cet été pour la tester. C’est pour l’instant la seule solution dont j’ai connaissance sur tablette. Elle est disponible pour les systèmes Android et Apple.
Accéder au site


Vous trouverez une liste plus complète sur un des sites du « Collagiste » : ICI


Le site Canopé de l’Académie d’Amiens a publié une page sur le mapping vidéo :ICI




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.81
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2