Les logiciels pour le mapping vidéo
Article mis en ligne le 3 juillet 2018
dernière modification le 4 septembre 2021

par Patrick Orsini

Voici quelques logiciels pour pratiquer le mapping vidéo :

HeavyM : c’est le logiciel qui a été utilisé pour le stage de formation, il a beaucoup évolué depuis et les conditions d’utilisation ont changé. On peut maintenant l’utiliser avec toutes ses fonctionnalités, gratuitement sans limite de temps mais sans pouvoir sauvegarder son travail. Il existe des licences éducation et la possibilité de payer par mandat administratif.
On peut acheter une licence « live » à moitié prix quand on est enseignants ou élèves de plus de 13 ans (sur justificatif).
En plus de permettre la pratique du vidéo mapping il comporte des fonctionnalités intéressantes au niveau de l’interaction avec le son.
De nombreux tutoriaux en français sont disponibles sur le site.
Le logiciel est assez facile d’accès, je l’ai utilisé plusieurs fois avec des élèves (6e et 4e) sans problème. Existe pour Windows et Mac.
Accéder au site

MapMap : logiciel entièrement gratuit et open source. Très simple d’utilisation mais avec des fonctionnalités limitées par rapport à HeavyM. Pas encore testé avec des élèves.
Accéder au site

PaintingWithLigth : logiciel existant pour les systèmes Windows et Mac. Utilisable en mode démo sans limite de temps mais avec un « watermark » sur les fichiers sauvegardés. Il permet la pratique du mapping vidéo avec des outils qu’on ne trouve pas sur d’autres logiciels. En plus du mapping c’est un logiciel qui peut également être considéré comme un logiciel de « peinture vidéo ». On peut effectivement travailler une image avec des outils de type « peinture numérique » mais où la couleur est remplacée par de la vidéo et avec une facilité déconcertante. Le fichier obtenu peut être sauvegardé en tant que vidéo.
Accéder au site


Vous trouverez une liste plus complète sur un des sites du « Collagiste » : ICI


Le site Canopé de l’Académie d’Amiens a publié une page sur le mapping vidéo :ICI